Packaging

Chaque année c’est plusieurs milliers de piluliers qui sortent de chez MGD Nature. Une attention particulière est donc portée sur l’emballage de nos produits afin d’en réduire au maximum leurs impacts sur notre environnement. Nos packagings évoluent au fil du temps en fonction des découvertes et innovations en terme de technologie et de matériaux.

Evolution de nos packagings au fil du temps

Frise chronologique des évolutions des packaging

Du pilulier recyclable au pilulier biodégradable

 

Dès 1996 MGD Nature avait déjà opté pour des piluliers recyclables en PP (PolyPropylène) et aucun étui afin d’éviter le suremballage de nos piluliers et flacons.

> Moins d’une dizaine d’années plus tard, dès que les contraintes techniques le pouvaient, l’entreprise est passée au Polytéréphtalate d’éthylène, le PET, une matière qui est plus facilement recyclable que le PP.

En 2013 ce fût au tour des étiquettes de subir quelques évolutions. Le support de ces dernières a été remplacé par du papier PEFC, un papier qui participe à la gestion durable des forêts, une garantie donc contre la déforestation.

Mais ce n’est pas tout, un effort a été également fait au niveau de l’impression. De l’encre à l’eau a été préférée à une encre classique qui pouvait contenir des additifs ou d’autres éléments chimiques.

> Début 2020 tous les piluliers de la marque MGD Nature seront en Acide Polylactique, PLA, créé à partir de maïs ou de canne à sucre.

L’intérêt de cette matière ? Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-contre, le PLA a l’avantage d’être un polymère Bio-sourcé, 100% Biodégradable et Compostable.

Les bouchons de nos piluliers vont également changer de matière pour du Polyéthylène Haute Densité, le PEHD, 100% recyclable.

Les bouchons ont aussi changé de forme ! Une lèvre d’étanchéité a été ajoutée permettant la suppression du joint PS22. Cette modification garantit une conservation optimale du produit à chaque fermeture du flacon