Histoire de MGD

L’ histoire de MGD Nature est une aventure familiale. Depuis trois générations, la philosophie de vie des dirigeants influe sur les orientations stratégiques de l’entreprise et sur ses engagements.
Le laboratoire MGD Nature milite à sa manière pour une meilleure santé. Sa doctrine : “Mieux vaut prévenir que guérir” !

Le patriarche, Corentin Le Pape, le père de Manick Col, grand-père de Sébastien et Mickaël Col, rentre en France en 1973 après une quinzaine d’années d’expatriation en Afrique de l’Ouest. Son retour est difficile, il souffre d’une maladie cardiaque. Il subit une intervention à coeur ouvert à l’hôpital Henri Mondor à Créteil.

Cherchant des solutions pour améliorer son état général, il découvre les médecines douces. Au milieu des années 70, il acquiert avec son épouse un magasin diététique à Quimper. Son engagement est total. Passionné, il se documente, s’informe, se forme et intègre le 1er Syndicat du complément alimentaire à l’époque.

Durant ces années, Corentin Le Pape vend dans sa boutique les deux produits de la marque « Gyfrina », fabriqués à Perpignan, issus d’une recherche mise en lumière par le Professeur Puech. La molécule, le SPFV (Substance Physiologique Fondamentale de la Vie), est associée à des plantes et intégrée dans des formules et recettes. « Cette molécule permet alors de démultiplier les impacts des produits auxquels elle est associée et agit plus fortement » explique Sébastien Col, son petit-fils.

Dans les années 80, Corentin Le Pape rachète le laboratoire « Gyfrina », conçoit les formulations d’une gamme à partir du SPFV.

A son décès en 1991, sa fille Manick et son époux, Philippe Col, reprennent l’entreprise et décident de lui changer de nom pour « Néogyf ».

Les produits sont vendus durant une quinzaine d’années par un grossiste, le laboratoire MGD Nature, basé à Quéven (56).

Au moment de la cession du laboratoire MGD Nature (2 salariés) en 1997, son propriétaire propose naturellement à Manick et Philippe Col de reprendre l’activité. La restructuration de l’entreprise s’oriente vers la création d’une gamme de compléments alimentaires de la marque MGD Nature (environ 200 références) distribuée dans les magasins de diététique.

« Les retards récurrents de production des façonniers incitent le laboratoire MGD Nature à maîtriser la fabrication de ses compléments alimentaires » nous explique Sébastien Col, directeur commercial.

En 1999, l’entreprise basée à Hennebont emploie une dizaine de personnes. Elle s’équipe alors de machines développées sur-mesure, dont géluleuse, afin de réaliser elle-même sa fabrication.

Le développement de l’activité nécessite l’organisation et la structuration des différents services : flux, maîtrise des process, contrôle, stockage, identification, … En 2005, l’entreprise acquiert à Brandérion le bâtiment actuel. Doté d’un parc machines conséquent, pour répondre à la demande croissante, le laboratoire MGD Nature emploie une trentaine de personnes.

« NOUS SOMMES NOS CHOIX » (JEAN-PAUL SARTRE).

« La santé, l’hygiène de vie est la responsabilité de chacun » commente Sébastien Col.

Première consommatrice de ses propres produits, la famille Col nourrit l’espoir que la nature puisse toujours être au service de la santé et du bien-être : « Un complément pour la vie ! »